Parents : attention à notre propre rapport aux écrans ! 3 commentaires


Comme je l’écris dans « La Famille Buissonnière », avant de critiquer nos enfants et limiter leurs temps d’écran, regardons-nous, parents, dans notre rapport à nos propres écrans !
Je viens de tomber sur un article anglais très intéressant qui montre les effets d’une présence parentale trop soutenue devant leurs écrans sur le développement (physique et cognitif) des enfants. Et ne parlons pas du développement affectif… :/

 

éducation créative
 
Quand je vois de toutes jeunes mamans allaiter leur enfant, le nez sur leur portable, barrière entre le regard du bébé et le leur, au lieu de planter leurs yeux dans ceux de leur bébé (qui continue à chercher le regard…), je suis triste. Ce sont des moments si forts, si constructeurs pour l’enfant… Et ces moments vont passer si vite !
 
Mais ne nous trompons pas : si ce moment est dramatiquement caricatural et me fait toujours mal, nous sommes tous concernés, à chaque âge de nos enfants… jusqu’à l’adolescence !

 

Et je me mets aussi dans le lot : mes enfants sont + grands, mais je me retrouve encore bien trop souvent à zyeuter mon téléphone en leur parlant, en regardant un film avec eux, quand je devrais être concentrée sur ce moment avec eux… Mais bon sang, c’est quoi cette compulsion, alors même que je n’attends rien d’urgent ??

 

Pour autant ne tombons pas dans les extrémismes trop simples :

 

1- non, il ne s’agit pas d’être constamment disponible pour nos enfants…. Comme il est dit dans l’article et comme je l’écris dans La famille buissonnière, nos enfants doivent aussi apprendre l’autonomie, et découvrir par eux-même que l’ennui est normal et vital pour leur créativité ! Et ça implique de ne surtout pas être constamment à remplir leur journée d’activités, ou à s’inquiéter dès qu’ils ont l’air de tourner en rond !!!
Laissons-les respirer, ces pauvres enfants ! Nous ne sommes pas là pour les gaver de connaissances et d’activités !

 

« Je m’ennuiiiiiiiie »
« Ah super, t’en as de la chance ! »
(ça a fait pas mal hurler ma fille d’entendre ça mais maintenant elle arrive toujours à se trouver une occupation seule, au bout d’un moment, ou à juste accepter de buller…)

Hanaé et moi - copie

*
2- Être des parents ne veut pas dire que nous devons être tout entier dévoués à nos enfants…
Avant d’être parent, qu’étions-nous ?
Des adultes avec des activités, des centres d’intérêts, oui !
Et nous devons continuer de l’être…

 

-> Pour nous-même, déjà, pour rester équilibrés mentalement (gare au burn out parental ou au « nid vide » quand les enfants partiront de la maison…) et parce que, comme je l’ai dit maintes fois à mes enfants : « Pour être une bonne maman, j’ai besoin d’être bien avec moi-même ! » -> d’où du temps pour moi

 

« Oui, j’ai besoin d’être seule pour écrire – et maintenant ! Pas demain. Je suis désolée mais tu devras attendre pour cette fois. Et non, tu ne peux me déranger pendant 2h »
« Oui, je vais sortir avec ma copine – parce que j’ai le droit d’avoir une vie sociale ! Je ne suis pas que votre maman »

 

-> Pour nos enfants, aussi ! Pour leur montrer que leurs parents ont une vie sociale, amoureuse, professionnelle… qu’ils sont des adultes qui prennent soin d’eux et continuent d’apprendre, de découvrir, de s’intéresser à autre chose qu’à leur progéniture. 
Nous devons, en tant que parent, prendre soin de nos enfants mais aussi ET SURTOUT leur montrer un modèle d’adulte. Alors autant que ce modèle soit un « suffisamment bon » modèle, qui avance dans la vie, qui se trompe mais recommence, qui est curieux, qui sait s’adapter, qui aime, qui désire, qui s’intéresse, qui déteste, qui évolue, qui se passionne, qui VIT.

 

=> et vous savez quoi ? Non, ça ne demande pas de « compétences » particulières… parce que je ne suis pas en train de dire qu’il nous faut « enseigner » ça à nos enfants….

 

La seule chose à faire, c’est de VIVRE notre vie, en nous rappelant bien que nous ne sommes pas QUE des parents… 

 

IMG_8941 blog
*
Alors oui – je me suis un peu égarée -, regardons notre propre rapport à nos écrans avant de critiquer nos enfants…

 

Et soyons extrêmement attentifs à ces moments cruciaux de leur développement, depuis le stade bébé jusqu’à l’adolescence et même après.
Ne soyons pas présents en permanence, mais quand nous sommes présents, soyons-le totalement. 

 

Mieux vaut 10mns de présence à 100% que 2h de présence à 50%, l’oeil sur le portable et la tête dans les réunions du lendemain…
C’est un équilibre à trouver et à tenir : offrir de la présence et offrir du retrait – parce que les 2 vont participer à leur construction

 

Extraits de l’article :

 

Capture d’écran 2018-11-08 à 09.26.39
-> l’usage des écrans par les parents a un rôle non négligeable sur le développement et la santé de leurs enfants, et pas dans le bon sens…
Parce que les parents sont constamment DISTRAITS par la technologie, ce qui peut provoquer notamment + de colères et de comportements problématiques chez les tout petits, qui cherchent et ont besoin de l’attention de leurs parents
Mais qui provoque aussi une hausse des accidents domestiques ! (hausse des accidents parallèle au développement de la 3G, de 2005 à 2012)
-> Nous avons, pour la chercheuse, développé le pire des modèles parentaux : toujours présent physiquement mais bloquant l’autonomie de l’enfant, et présents émotionnellement de façon sporadique
Les parents doivent se donner l’autorisation de s’extraire de la pression suffocante des réseaux sociaux et emails. Et quand ils sont avec leurs enfants, qu’ils posent leur maudit téléphone !

 

« Emerging research is starting to look at the role that parents’ screen usage has on a child’s development, and the news isn’t good (…)
children’s development is being harmed because their parents are constantly distracted by technology. »
 
« children are programmed to get their caregivers attention, meaning that the constantly distracted parent is unwittingly likely to increase the bad behaviour and tantrums that youngsters often rely on to get attention. »
 
+
 
From 2005 to 2012, injuries to children under five increased by 10% as the network of 3G was expanded. The authors of the study suggest that the reason is that smartphones distract caregivers from supervising children.
 
“We seem to have stumbled into the worst model of parenting imaginable – always present physically, thereby blocking children’s autonomy, yet only fitfully present emotionally.
(…)
 
Parents should give themselves permission to back off from the suffocating pressure to be all things to all people. (…) But when you are with your child, put down your damned phone.”
_MG_6059 copie
Be Sociable, Share!

Related posts:

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Parents : attention à notre propre rapport aux écrans !"

Notify of

Sort by:   newest | oldest | most voted
5 mois 14 jours plus tôt

Je découvre le blog et j’aime bien cette réflexion sur le temps dédié aux enfants. Ça en devient maladif cette relation avec nos smartphones. Et de la même manière, on essaye de limiter les écrans pour eux. Le plus dur est de donner le bon exemple dans ce cas.

C’est comme si on leur demandait de ranger leur chambre constamment et que notre propre bureau est tout retourné…

Bon ne culpabilisons non plus mais régulièrement j’essaye de me dire « Je fais ça mais est-ce que je le permettrait à mon enfant? »

5 mois 13 jours plus tôt

Très juste et bien dit. Être pleinement présents quand nous passons du temps avec eux signifie se déconnecter de ses écrans et au-delà, se déconnecter du rythme trépidant et de nos esprits chargés de préoccupations. C’est tout, je pense, qu’il faut se remémorer souvent.

Momo
5 mois 13 jours plus tôt

Pour ajouter ma pierre à ce que tu dis: toujours regarder son tel entraine également chez l’adulte un déficit d’attention. Je m’en suis bien rendu compte récemment… cette notion de récompense créée par les notifications, les jeux mobiles, .. qui font que notre attention est perturbée, et que nous avons + de mal a nous focaliser sur une tache pendant longtemps.

C’est donc valable pour les enfants, mais aussi pour notre bien etre cerébral, nous adultes !

wpDiscuz